09/07/2006

Merci, je vais continuer à écrire pour eux, pour vous !











MESSAGES POUR LA SYMPHONIE DES MOTS


Un hommage bien mérité
Je viens de finir ton recueil que tu m'as fait l'honneur de dédicacer. Je suis tout à fait d'accord avec le journaliste du Progrès de Lyon. Si la poésie est une sorte de thérapie pour toi, elle fait du bien à beaucoup de gens, alors continue.
Pour toi..., pour eux..., pour nous !

Jean-christophe -

---------------

FELICITATIONS!!!!!!!!!!!!!
Article bien mérité ma belle!!!
Tu es une artiste au grand coeur...surtout...
n'abandonne pas!!!

Merveilleux dimanche à toi!!!

Nat

---------------

Bravo !!!
un très bel article !

Bonne continuation à toi !

Bises

Mary
---------------

Dans sa lutte sontre le désespoir :
un hymns à l'amour des autres

Après avoir lu le dernier recueil de poésie de mon amie Jenny, je me permets de vous livrer bien modestement les sensations d'un néophyte en poésie.
Tout au long de ma lecture, j'ai ressenti une oscillation permanente entre désespoir et amour de la vie. En effet, à chaque ver, les mots traduisent les sentiments exacerbés d'une personne qui n'a pas été épargnée par les aléas de la vie. Chacun de ses poèmes nous livre un peu de sa vie, de son vécu, de son expérience. Tous nous livrent une parcelle de son combat permanent contre la tentation de la dépression, de l'alcool, et elle nous fait partager sa lutte par ses combats contre les injustices comme les enlèvements d'enfants par le biais de la poésie.
Mon sentiment est que l'écriture et le besoin de venir en aide aux autres est une sorte de thérapie contre la tentation de sombrer. En conclusion, la devise de Jenny pourrait être "J'aide les autres pour m'aider moi-même".
Bravo Jenny, continue à écrire, l'hommage du Progrès de Lyon est tout à fait mérité.

Jean-christophe

-----------


Pour l'acheter, allez là :
http://www.lulu.com/content/331775

Et laissez-moi un commentaire sur la page, en bas
et si vous voulez voter, faites-le pour moi... MERCI :-)



15:37 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.