30/07/2006

L’arme pour un enfant @ Daniel LENOIR & Jenny MARTY



Tu fais des jolis pâtés sur le sable humide,
A deux pas d’un camion attaqué par la rouille.
Aux créneaux tes canons sont les douilles
Que tu as trouvées dans le ruisseau limpide.

Enfant de l'avenir, sauve toi très vite,
Avant que tu ne tombes sous les obus
Qui détruiront ton joli petit corps nu.
Rejoins les tiens tandis que tout s’agite

Reprends-la, appuyée contre une des roues,
L’arme donnée par un adulte pour épouser la mort.
Rejoins tes camarades, dans ce corps à corps,
Continuez à danser tout autour de ce triste trou.

Oui, c'est plus fort que toi et cette immense peur
Que tu portes, comme une lourde croix, te transforme
En petit guerrier sur les détours multiformes
D'un monde où il y a des êtres nés sans cœur.

Tu distribues les balles, comme autant de bonbons,
Sur ces hommes masqués que tu ne connais pas.
Tu leur offres un peu de plomb comme dernier repas,
Mais ce combat que tu mènes n’est pas le bon.

Tu n'en as que faire, tu veux imiter les grands,
Quand soudain, tu trouves une grenade à tes pieds.
Tu t'empresses de la prendre quand, sur tes souliers,
Elle tombe. Le petit guerrier sur la terre est en sang.

Sur ton chaud lit sablonneux, éparpillé,
Tu dors maintenant pour une éternité.
Celui qui t’a envoyé ici n’a même pas cillé
Quand il a vu ton petit corps décapité.



@ Daniel LENOIR & Jenny MARTY



21:49 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.