30/07/2006

L’arme pour un enfant @ Daniel LENOIR & Jenny MARTY



Tu fais des jolis pâtés sur le sable humide,
A deux pas d’un camion attaqué par la rouille.
Aux créneaux tes canons sont les douilles
Que tu as trouvées dans le ruisseau limpide.

Enfant de l'avenir, sauve toi très vite,
Avant que tu ne tombes sous les obus
Qui détruiront ton joli petit corps nu.
Rejoins les tiens tandis que tout s’agite

Reprends-la, appuyée contre une des roues,
L’arme donnée par un adulte pour épouser la mort.
Rejoins tes camarades, dans ce corps à corps,
Continuez à danser tout autour de ce triste trou.

Oui, c'est plus fort que toi et cette immense peur
Que tu portes, comme une lourde croix, te transforme
En petit guerrier sur les détours multiformes
D'un monde où il y a des êtres nés sans cœur.

Tu distribues les balles, comme autant de bonbons,
Sur ces hommes masqués que tu ne connais pas.
Tu leur offres un peu de plomb comme dernier repas,
Mais ce combat que tu mènes n’est pas le bon.

Tu n'en as que faire, tu veux imiter les grands,
Quand soudain, tu trouves une grenade à tes pieds.
Tu t'empresses de la prendre quand, sur tes souliers,
Elle tombe. Le petit guerrier sur la terre est en sang.

Sur ton chaud lit sablonneux, éparpillé,
Tu dors maintenant pour une éternité.
Celui qui t’a envoyé ici n’a même pas cillé
Quand il a vu ton petit corps décapité.



@ Daniel LENOIR & Jenny MARTY



21:49 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

MAXIME DU JOUR



"Qui se durcit le coeur,
de la Vie ne retire aucune douceur."

" A comprendre, à étudier et à exploiter
les faiblesses humaines; on peut s’enrichir
et plusieurs l’ont malheureusement compris."

" La simplicité est trop simple
pour l’homme moderne."

"Quand la magie de la bonne entente disparaît,
le spectacle devient terne et sans intérêt."

"Qui ne donne jamais, qui demande trop ou
qui demande mal, reçoit peu."


DANIEL DESBIENS:
http://www3.sympatico.ca/daniel.desbiens2



00:04 Écrit par Ecrire est une th | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/07/2006

Un enfant



Seule au combat…
Depuis des années,
Je me bats…
Je me bats contre des murs…
Les lois ne sont qu’indifférences
Face à nous… Des femmes ayant enfantées
Dans la joie ou la douleur…
Des femmes prêtes à tout… Pour Lover leur petit bonheur
De seulement, quelques heures…
Comment de ne pas retenir nos larmes amères ?
Comment ne pas en vouloir à la terre,
Nous, pauvres mères…
Cet enfant tant désiré…
Cet enfant grandissant dans nos entrailles
Pour quelques mois plus tard,
Vivre dans un monde où tout n’est que brouillard,
Désolation, désaccord et silence…
"Arracher " un enfant de son milieu familial,
C’est comme si nous les femmes, subissions une déchirure,
Une nouvelle rupture de notre abdomen…
Atroces sont nos Souffrances,
Dures, très dures, elles sont les Puissances
Des hommes… Des lois… Lourde est notre peine…
Seule au combat…
Je suis devenue glaciale,
Dans ce monde qui se perdure

**

À nous faire souffrir…
Un enfant doit être auprès de sa mère
Et sans elle à ses côtés, il n’aura plus tard,
Aucuns Souvenirs…
Que vont-ils devenir ?
Quel est leur Avenir ?
Mes larmes amères ne me quittent pas…
Les yeux hagards,
Je la cherche… Je la désire… Pour toujours,
Contre moi, dans mes bras.
Un enfant, c’est la continuité de notre vie…
Un enfant, c’est l’amour
À tous les temps… Chaque jour…
J’attends son retour…
Elle me manque tellement…
C’est une enfant,
C’est ma fille… C’est ma vie…


***


Ma fille a 13 ans et elle est reconnue
Handicapée Mentale. Fin Août, ma puce rentre
en internat,en IME pour son unique bien.
Depuis que je la sais Handicapée Mentale,
mes cheveux deviennent blanc par endroit.
C'est dur que de savoir son enfant reconnu handicapé
mais c'est ainsi et c'est enfant doit être aimé
comme ses frères ou ses soeurs.
On ne doit pas rejeter un handicapé
car un hancapée, c'est un être comme vous
tous et toutes. Je suis moi-même handicapée
à 100% de la vue.

Entre vous et nous, il n'y a aucune différence.



Jenny



15:37 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/07/2006

Une nouvelle citation de mon cru



La perfection est une denrée rare
et difficile à atteindre


@ Jenny Marty


Mon autre blog :
http://symphoniedesmots.canalblog.com/



23:30 Écrit par Ecrire est une th dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Je suis comblée !









Je suis inscrite sur le site Littérature TV

http://www.litterature.tv/

et je viens de recevoir un message que je veux vousfaire partager avec ma réponse ci-dessous et ensuite,la réponse de mon éditeur Guy Boulianne

**********

Le message de Marc :

" La symphonie des mots

Bonsoir Jenny,

Je voudrais commencer par te souhaiter la bienvenue sur le site et te féliciter pour la présentation de tes écrits. C'est propre, soigné et ça donne envie de découvrir l'auteur, ce que j'ai faiT. Au delà de ta poésie emplie d'amour il y a une biographie touchante et qui ne peut me laisser indifférent.

Je dirais que chez Jenny il y a un mélange de force et d'amour et je te souhaite beaucoup de réussite pour cela.
N'hésite jamais à nous contribuer, nous sommes là pour ça ;)

Bien à toi Jenny

Marc D"

http://www.litterature.tv/

**********

Merci Marc, je suis vraiment combléeet je t'en remercie vivement.Saches que je suis presque aveugleet que je veux écrire, c'est ma passion,avant que je me retrouve dans le noiret de part ce fait, dans quelques mois, je me mettrais à écrire ma propre biographie...
En attendant, je suis en train de rééditer mes 4 premiers recueils chez mon éditeur Guy Boulinneque je ne manquerais surtout pas de te faire connaître !

- Le cri du coeur
- A Cindy
- Ma liberté de penser & d'aimer
- A l'homme de ma vie

Avec "La symphonie des mots ",
j'en suis à mon 5eme recueil de poésies
et je prépare mon 6eme recueil
" recueil VI 2006 " pas encore de titre.

Ma force vient du fait que j'ai trop souffert dans ma vie et ce, jusqu'à ce que je rencontre l'homme de ma vie,celui avec qui je vie un immense bonheur partagé. L'amour vient du fait que j'ai toujours manqué d'amour jusqu'à ce que je rencontrel'homme de ma vie ( cela fait 2 ans ) et depuis petite, souffrant de mes meaux et voyant les meaux autour de moidans le monde, j'ai toujours donné, pour donner mon aide, mon épaule, mon amitié, mon amour et ceci, sans compter.Je souffre de voir les gens souffrir, c'est simple.Mes écrits sont mes pensées et elles viennent de mes entrailles.

Voilà, tu en connais un peu plus de moi et cela me fait plaisir.

Longue vie à ton site qui va dans le temps, grandir et être de plus en plus connu dans le monde

Les artistes sont généreux et ils ont ce que les autres ne peuvent déceler.

Mes amitiés poétiques, Jenny

Mes deux blogs littéraires :

Poésies Créatives :
http://symphoniedesmots.canalblog.com/
La symphonie des mots :
http://poesies-creatives.skynetblogs.be/

**********

GÉNIAL JENNY !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

BRAVO !!!

Guy

http://www.mille-poetes.com/

**********

Le dernier message de Marc
et son site http://www.litterature.tv/

Citation :
Il me fait bien plaisir ton message, Jenny.

Je crois que ceux qui écrivent les plus belles choses, sont ceux qui on vécues des temps fort. Tu as encore bien des choses à nous apprendre aux travers de tes écrits, j'en suis convaincu.

Je suis chauffeur pour une personne mal voyante (Glaucome à tension basse) mais chaque jour de m'étonne de son courage. Il y a eu des moments durs, inévitablement, mais aujourd'hui elle semble avoir prise le dessus. La vue se perd, certes, mais si je veux apprendre quelque chose, c'est chez elle que je vais

Bien toi Jenny et merci pour tes mots, à bientôt

**********

Mon mot final part rapport à son dernier message

La vue se perd en effet chez moi, j'ai un glaucome aussiet je ne suis pas prête moralement mais pourme débrouiller dans la vie, oui !



23:27 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ô ! Eternellement Vôtre



Si la vie est un cadeau
De vous à moi
Dites moi pourquoi
Elle est remplie de maux

Vie, vie, vie ! Ô vie
Toi qui te dis notre amie
Pourquoi nous infliger tout cela
Entre le ciel et la terre, ici-bas

Je sais, douce ennemie
Tu n'es point infini
Nous ne t'avons pas choisi
Et oui ! C'est ainsi

Brave esclaveTu montes d’une octave
Quand tout va mal
Belle finale

Tu te dis belle
Mais tu n'es point éternelle
Et pourtant jolie donzelle
Tu es à mes yeux essentielle

Coulant dans nos veines
Comme la Seine
Qui elle coule dans son lit
Tu es.... La vie

Ô ! Eternellement Vôtre
A toi, fidèle Apôtre



© Jenny Marty



21:06 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2006

MAXIME DU JOUR



"Être soi, cela va de soi,
en faire sa loi. "

"L'homme est condamné à l'action
le jour de sa naissance"

"L’orgueil est une vilaine graine dans l’œil
faisant écueil à la vision de la vérité."

"À la vie sans soucis est l’arbre sans fruits
et à l’absence de passions est le silence des pulsions."

" Le chemin du bonheur: éviter d’éviter la vérité."



DANIEL DESBIENS:

http://www3.sympatico.ca/daniel.desbiens2


17:39 Écrit par Ecrire est une th dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |