21/08/2006

En Sept. Mon Récital







Récital de poésie

Unique en son genre et ceci, sur Mille Poètes !

Assistez en direct à une prestation durant laquelleun auteur déclamera pour vous sa poésie et ses textespour votre plus grand plaisir.

http://www.mille-poetes.com/Recital-Poesie-index.html

Deux poétesses déclameront à ma place,
mes poèmes édités dans lA SYMPHONIE DES MOTS
(mon recueil de poésies est sorti le 12 Juin 2006)

Il faut que je vous dise que si mes écritssont lus par d'autres personnes, c'est que je ne peux paspour la simple raison, c'est que je suis handicapée de la vueà 100 %. En effet, je suis aveugle de l'oeil droit et je nevois plus que " - 1/20eme " avec correction.

Jenny Marty - La symphonie des mots
Date et heure : du 10/09/2006 au 16/09/2006
Auteur : millepoetes

Le récital aura lieu à cette date :

LE SAMEDI 16 Sept.

A 17h00 (Paris) - A 11h00 (montréal)

Soyez à l'heure et à l'écoute en allant surl'adresse URL ci-ssous :

http://www.mille-poetes.com/Recital-Poesie-index.html



07:47 Écrit par Ecrire est une th dans Mille Poètes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/08/2006

Top 10 des Membres du forum...



Bonjour, je suis à ce jour sur le
Top 10 des Membres de la Semaine
du forum de Sandra Forasté


http://sandraforaste.aceboard.fr/


SEMAINE DU 14 AU 20 AOUT 2006
(Relevé chaque Vendredi)

BRAVO A:


3eme : Jessy
1er : Fomalhault

http://tungaten.spaces.live.com/

-----

2eme : Jenny
3eme : Jessy





19:33 Écrit par Ecrire est une th | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Femme d’un seul homme

Femme je suis, femme je reste
A la fois belle et désirable
Loin d’être une peste
On me dit agréable

Baby
Jenny
Femme enfant
Je suis
Femme Aphrodite la nuit
Femme d’un seul homme
Que je prénomme
"Mon amant"

Femme d’un jour,
Femme pour toujours
Je vole au-delà des mots
Vers ce monde si beau
Pour l’infini
Je serais ainsi
Baby
Jenny

Femme d’un seul homme
Je suis en somme
Une femme fidèle
Et pour lui, éternelle
Baby
Jenny
Je suis bohème
Une femme aimante
Femme amante
Pour qu’il m’aime
En mon sein
Dans des draps satins

Femme d’un seul homme
Femme maîtresse
Pour lui, je ne suis qu’une déesse
Tendre et romantique

Baby
Jenny
Je suis moi-même
La seule femme
Qu’il a choisi
La seule qu’il aime
Au coeur de son être qui s’enflamme
Pour moi, sa dame


Pour Luc


@ Jenny Marty


19:18 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Rappel : Rencontre des poetes à Carcassonne

RAPPEL AUX AUTEURS DE MILLE POETES !





Bonjour,

N'oubliez pas la date limite du 31 août prochain
pour la réservation d'une place pour votre famille,
vos parents et vos amis. La réservation comprend
le repas médiéval, l'hébergement sur place et le
petit-déjeuner.

*** La date du 31 août ne peut pas être repoussée ....

Voici le lien : http://rencontre.mille-poetes.com


Pour le moment nous serons 22 personnes
à nous retrouver autour de la table
... et ce n'est pas terminé !


Faite vite !


http://rencontre.mille-poetes.com



19:11 Écrit par Ecrire est une th dans Mille Poètes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/08/2006

Proverbe arabe



« La beauté est une demi-faveur du ciel,
l'intelligence est un don. »


Proverbe arabe



07:31 Écrit par Ecrire est une th dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/08/2006

Attention les enfants !


























Attention les enfants,
Vous qui êtes le devenir
De notre avenir,
Enfants de nos chairs et de notre sang,
Vous allez plus tard construire le monde
Mais en attendant,
Faites attention aux personnages immondes
Traînant les rues, les bas quartiers,
Dans votre proche entourage
Ou sur vos ordinateurs
Car "ils" sont mesquins,
Malins
Pour obtenir quelques mots de vous
Au travers de multiples messages…
Commence alors, la descente en enfer
Depuis le premier jour
Où une espèce de confiance s’est peu à peu installée…
De votre âme, "il" s’est alors approprié,
Premier et unique rendez-vous avec un de ces fous
Pour Ô mon Dieu ! Subir des atrocités
Qu’il est inimaginable de penser
Encore à notre époque du troisième Millénaire
Et pourtant… Combien sont-ils de pédo-criminels
De pédophiles, de violeurs pour détruire la vie d’un enfant,
Voir des milliers !
Depuis la nuit des temps, "ils" ne sont que de sales sangsues
Ignobles qui ne cherchent qu’à violer un innocent !
Jouir, "ils" aiment jouir en vous
Afin de vous posséder et pour finir,
"Ils" signent de leur main, le plus horrible des crimes !
Leur joie est immense devant de telles barbaries ;
L’ange du démon est en eux et c’est dans les abîmes
Qu’ils iront pourrir !
Ne parlez jamais à un inconnu
Car si vous ne le voyez pas, lui vous a vu !
Ne donnez jamais votre N° de téléphone
Encore moins votre adresse !
Ne jamais suivre sans l’avis de vos parents
Une personne
Simple et remplie de gentillesse !
Le monde du net cache des malotrus
Assoiffés de chairs tendres…
Attention les enfants,
Dites NON !
NON !
NON à ces Démons !
La vie coule dans vos veines…
Elle est là, entre vos mains…
Elle est signée : "Reine
D’un destin
Sans partage"
En tous les cas, le parcours de votre destin
Ne doit jamais connaître de tels carnages.
Vous qui êtes le devenir
De notre avenir
Enfants de nos chairs et de notre sang,
Vous construirez plus tard le monde.
Que mes larmes inondent
Notre terre à tout jamais
Pour qu’ils vous laissent enfin vivre en paix !



@ Jenny Marty


* http://www.mille-poetes.com/BIO_Marty_Symphonie.html

* http://symphoniedesmots.canalblog.com/



23:24 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

13/08/2006

* Acrostiches *



K.E.V.I.N


Kenavo à toi que je dirai de temps à autre
Enfant de mes entrailles, je serais ton apôtre
Viens tout près et abreuves toi de mes connaissances
Infatigable, tu seras en possédant toute la puissance
Nécessaire pour affronter en douceur, ton devenir


M.I.C.K.A.E.L


Merveilleux instants que de t’avoir enfanté
Infinis partages courant dans tes veines
Comme les eux de la mer caressant la baleine
Kama tu seras, avec ton élégance et tes yeux veloutés
Au travers de ce monde qui ne demande qu’à renaître
En fusionnant ton élixir, présent divin
Le temps après nous, tu auras pour puiser en son sein



@ Jenny Marty.



Acrostiches dédiées à deux de mes fils




20:47 Écrit par Ecrire est une th dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |